Le Bio dans l’industrie textile

La culture du coton est l’une des plus polluantes du monde. En effet, 25 % des insecticides vendus dans le monde y sont dédiés. La majorité des industriels utilisent des produits polluants afin de réduire les coûts et augmenter leurs marges plutôt que de faire le choix du BIO. Mais cela à un coût sur l'environnement et sur la santé, en effet pour un 1 kg de coton classique, il faut 10 000 L d’eau pour le cultiver. Dans le monde, nous produisons 809 kg de coton par seconde, soit 40 000 baignoires. 

Image de Ethan Bodnar

Mais pourquoi autant d’eau ? Suite à l’utilisation de produits chimiques, l’industrie a besoin d’eau pour nettoyer le coton. 80 % de l’eau servie à la production est dédiée à ce nettoyage.

 

De nombreux produits chimiques sont également utilisés dans un par les industriels non-bio. On y retrouve du chlore pour blanchir le coton, des métaux lourds tel que le chrome pour teindre le coton, des produits cancérogènes comme le bromure pour le rendre plus joli et anti-tache. 

Tout cela est nuisible pour notre santé et l’est encore plus pour la santé des ouvriers qui travaillent dans cette industrie. 

Quant au coton bio, celui-ci ne contient pas d’OGM, pas de pesticides et pas d'engrais chimique donc consomme beaucoup moins d’eau. La fibre du coton est également plus solide. D'autres procédés sont utilisés pour le blanchir comme l’utilisation d’eau oxygénée.

La production de coton bio à tout de même des désavantages, en effet la production a un rendement nettement moins élevé que celui de l’industrie classique et a donc un coût plus élevé. Malgré ce désavantage, il est essentiel de prendre soin de la planète ainsi que de la santé du consommateur. Voilà pourquoi chez The Sunrise Store nous avons fait le choix du BIO pour nos consommateurs tout en proposant des prix abordables en réduisant nos marges.   

Image de Tschernjawski Sergej